• Mali
  • mardi 21 mai 2019
  • Dernière mise à jour: 07:50
  • 39°C Bamako, Mali

Mali-Turquie : UN FORUM D’AFFAIRES SE TIENDRA À BAMAKO LES 17 ET 18 AVRIL PROCHAINS

0
369

Les hommes d’affaires turcs sont venus à la rencontre de leurs homologues maliens

En prélude au Forum d’affaires Mali-Turquie qui se tiendra les 17 et 18 avril 2019 à Bamako, la Chambre de commerce et d’industrie du Mali (CCIM) a organisé, hier, une réunion préparatoire des rencontres B to B devant avoir lieu entre opérateurs économiques maliens et turcs. L’ouverture de cette séance de travail présidée par le secrétaire général du ministère du Commerce et de la Concurrence, Adama Yoro Sidibé, a enregistré la présence du président de la CCIM, Yousouf Bathily, du conseiller commercial à l’ambassade de Turquie au Mali, Emre Özköse et d’un parterre d’opérateurs économiques maliens et turcs.
Cette rencontre préparatoire visait à informer et sensibiliser le maximum d’opérateurs économique, afin qu’ils puissent prendre part à ce «grand rendez-vous d’affaires» entre Maliens et Turcs.
Situant l’événement dans son contexte, le président Yousouf Bathily a expliqué : « ce forum, très important pour nous, est un accord signé devant les deux chefs d’Etat à Istanbul, en juin 2014, au profit de la CCIM et son partenaire DEIK qui a en charge la promotion d’exportation des produits turcs».
«C’est à ce titre que ce forum, organisé par la CCIM et son partenaire turc DEIK, regroupera les opérateurs économiques turcs et maliens de plusieurs secteurs d’activités. Il s’agit notamment des domaines de l’énergie, des télécommunications et technologies, de l’équipement et des BTP, des équipements militaires », a détaillé le président de la CCIM.
Des rencontres B to B sont prévues à cet effet. Ce qui offrira à chaque acteur la possibilité d’identifier un domaine d’intervention, afin de prendre attache avec un opérateur turc intervenant dans ce secteur. A cet effet, une forte délégation d’hommes d’affaires turcs est attendue à Bamako dans les jours à venir.
Pour sa part, le secrétaire général du ministère du Commerce et de la Concurrence a encouragé et salué cette initiative, avant d’exhorter les opérateurs économiques à profiter de cette grande opportunité.

Babba B.
COULIBALY

]]>

Partager cet article ! :

Laisser une réponse