Le Premier ministre dans la Région de Mopti : Geste de solidarité et écoute attentive à Youwarou

0
12

Le chef du gouvernement a rencontré les militaires opérant dans la localité

Après avoir remis 320 tonnes de céréales aux populations, le chef du gouvernement a présidé une rencontre avec les forces vives du cercle qui ont évoqué des problèmes d’eau, d’électricité, d’insécurité, d’emploi des jeunes

Pour la dernière étape de sa tournée en 5è région, le Premier ministre, Boubou Cissé, était lundi à Youwarou où il s’est prêté au même exercice que dans les autres localités visitées. Accompagné d’une forte délégation composée de membres du gouvernement et de ses collaborateurs, le Premier ministre a été accueilli à son arrivée par les autorités politiques et administratives de Youwarou.

Il a ensuite rendu visite au chef de village Ibrahima Sory Thiaw à qui il a expliqué l’objectif de sa visite, avant d’assister à la remise symbolique de transferts monétaires à dix bénéficiaires du programme de filets sociaux « Jigisemejiri ». Un programme dont l’objectif est de mettre en place des transferts monétaires ciblés pour les ménages pauvres et souffrant d’insécurité alimentaire.

Le coordinateur national du programme, Mohamed Ali Sacko, a indiqué qu’à Youwarou, ce sont 462 ménages qui sont en train de recevoir leurs transferts monétaires en raison de 120.000 Fcfa par ménage pour un montant total de 55 millions Fcfa.

Le Premier ministre a ensuite remis 320 tonnes de céréales aux populations, avant de présider une rencontre avec l’ensemble des forces vives du cercle. Lors de cette rencontre, la représentante de la Cafo (Coordination desassociations et ONG féminises du Mali) a indiqué que c’est grâce à la présence d’un camp militaire dans la ville que les femmes parviennent à mener certaines activités génératrices de revenus. «Les femmes de Youwarou font du jardinage et la transformation des produits locaux», a-t-elle dit, tout en sollicitant le soutien de l’ONG Agir de la Première Dame Keïta Aminata Maïga aux femmes de Youwarou qui vivent dans la précarité, car n’ayant aucune structure de microfinance où elles peuvent avoir des prêts. Globalement, les préoccupations formulées par les populations ont trait au problème d’eau, d’électricité, d’insécurité, d’emploi des jeunes.

BILAN POSITIF – Dr Boubou Cissé a d’abord transmis les salutations du président de la République aux populations de Youwarou. Il a exprimé la préoccupation de ce dernier pour la situation qu’elles traversent, ajoutant qu’il est en tournée dans les Régions de Mopti et de Ségou pour le retour de la paix.

Selon le Premier ministre, cette visite a déjà produit de bonnes nouvelles avec la signature d’accords de paix à Macina et Djenné. Aussi, les populations de Macina ont-elles témoigné que leurs animaux ont commencé à traverser le fleuve, ce qui n’était pas possible depuis trois ans.

Le chef du gouvernement a rendu hommage aux gouverneurs, préfets, sous-préfets et aux militaires qui sont en train de faire le travail de l’Etat, tout en invitant les populations à les aider dans ce sens. Il a promis que toutes les préoccupations soulignées par les populations seront prises en charge.

En outre, Dr Boubou Cissé a donné l’assurance aux femmes de Youwarou qu’il trouvera des astuces pour que les militaires sur place payent les produits quelles transforment. Il a promis d’examiner les préoccupations liées à l’électricité, l’eau, l’agriculture, l’accès aux engrais.

Le Premier ministre a jugé que le bilan de cette tournée est assez positif. «Il y a une envie certaine de la part de l’ensemble des communautés et localités qu’on a visitées d’aller vers une paix, la sécurité dans la Région de Mopti et partout au Mali. La dynamique est en cours et est en train d’être encouragée par le gouvernement et le président de la République », a indiqué Boubou Cissé qui a ensuite souligné que les populations lui ont fait part de différentes préoccupations pour lesquelles, les autorités sont en train de trouver des solutions rapides. Selon lui, pour que la paix et la sécurité reviennent, il faut que les populations puissent vivre dans la quiétude, sans le souci du manger pour demain, mener des activités qui peuvent leur générer le minimum de revenus pour qu’elles puissent assurer leurs besoins les plus élémentaires.

Pour le Premier ministre, les premières réponses qui ont été apportées par le gouvernement ont été bien accueillies. Il s’agit de la campagne de distributions gratuites de vivres. D’après lui, la Région de Mopti a bénéficié de 6000 tonnes de vivres reparties entre les huit cercles.

«Chacune des localités où on avait identifié des populations vulnérables en ont bénéficié et ont certifié l’avoir reçu. Cela leur a permis d’être dans un état d’esprit positif. Aussi, cela a créé une lueur d’espoir à l’ensemble des populations que nous avons rencontrées», a-t-il ajouté

Un autre dispositif dont le chef du gouvernement a parlé est le projet « Jigisemejiri » à Youwarou dont l’objectif est d’aider certaines couches vulnérables de la population à avoir un capital minimum et un fonds de roulement pour concevoir des activités qui puissent leur ramener des revenus. A Youwarou, précise-t-il, un peu plus de 460 personnes en ont bénéficié et chacune d’entre elles a reçu l’équivalent de 120.000 Fcfa.

Pour Dr Boubou Cissé, «ce bilan positif et encourageant ne doit pas nous faire oublier que la situation reste toujours fragile». Il a promis de continuer le travail pour convaincre les uns et les autres de laisser tomber les armes, d’entrer dans un processus de paix, de cohésion et de développement pour le bien de l’ensemble des populations maliennes. Avant de quitter Youwarou, le Premier ministre a partagé un repas avec les militaires dans leur camp. C’est hier en fin de matinée que Dr Boubou Cissé a quitté Mopti.

Envoyé spécial
Dieudonné Diama
L’ESSOR

Laisser une réponse

P