LA MINUSMA AMÉLIORE LES CONDITIONS DE TRAVAIL DES FEMMES DE L’ARMÉE MALIENNE

0
1849

La cérémonie officielle de remise du projet à impact rapide attribué au Service Social des Armées, s’est tenue hier 16 avril dernier, au centre d’instruction de la base aérienne 101 de Sénou. D’un coût total de plus de 28 millions de francs CFA (plus précisément 28 032 800 F CFA), le projet portait sur la « construction de 30 toilettes pour les femmes militaires du centre de formation Fabou Lamine de Kati, du centre de formation de la Direction Centrale du Service Sociale des Armées (DCSSA) à Kati, ainsi que du centre d’instruction de la base aériennes 101 de Sénou ». Cet ouvrage reparti sur les trois sites, comprenant chacun 10 toilettes, servira à plus de 1000 femmes bénéficiaires. Le présent projet est le fruit d’une longue collaboration entre le Bureau de la Conseillère Principale de la MINUSMA pour la Protection des Femmes et le Service Social des Armées du Mali qui est le partenaire institutionnel bénéficiaire. Ces nouvelles toilettes viennent mettre fin au calvaire des femmes militaires stagiaires qui autrefois, n’avaient pas de toilettes adéquates. La porte-parole des bénéficiaires l’a ainsi exprimé : « La construction de ces toilettes constitue la réalisation d’un rêve pour nous, car elles viennent à point nommé pour nous soulager des difficultés que nous souffrions. Ces difficultés appartiennent désormais au passé ». Mme le Maire de Sénou, Mariam Traoré, la Directrice du Service Social des Armées le Colonel Samaké Mariétou Dembélé, et Bernadette Sène, la Conseillère Principale de la MINUSMA pour la Protection des Femmes, ont tenu à être présentes afin de remettre officiellement les ouvrages aux représentantes des trois centres bénéficiaires. Des officiers, des sous-officiers et ainsi que de nombreux soldats de rang, étaient aussi présents.

Mme Sène, a souligné que la MINUSMA se tient toujours prête à soutenir les autorités Maliennes en vue d’assurer une meilleure protection des femmes et assurer la lutte contre les violences basées sur le genre y compris celles liées au conflit.

La protection des Femmes, pour leur contribution au maintien de la paix dans le monde et particulièrement au Mali, est très importante, et la MINUSMA y contribuera toujours :« La MINSUMA aux côtés de l’Armée Malienne, continuera à poursuivre tous les efforts pour parvenir à créer un environnement protecteur et sécurisant pour mettre fin aux violences basées sur le genre y compris les violences sexuelles lies au conflit », a déclaré Mme Sène.  

MINUSMA

]]>

Laisser une réponse

P