Jeux africains : Boxe, Marine Fatoumata Camara remporte la médaille d’argent

0
158

Le Mali a remporté hier sa deuxième médaille d’argent. Elle a été offerte à note pays par la boxeuse Marine Fatoumata Camara qui s’est inclinée en finale, face à la Botswanaise Koseni Sadi dans la catégorie des 57kg. La Franco-Malienne devient, ainsi, la première boxeuse de notre pays à remporter une médaille aux Jeux africains et la deuxième athlète de l’histoire du sport du Mali à réaliser une telle performance, après la combattante de taekwondo, Aminata Makou Traoré sacrée au Botswana en 2013. Comme en quarts et en demi-finales, face, respectivement à l’Ougandaise Nali Jallia et à la Camerounaise Stéphanie Dorine Mambou, Marine Fatoumata Camara a encore fait montre de beaucoup d’agressivité et de hargne pour son dernier combat. Malheureusement, cela n’a pas suffi contre la Botswanaise qui a légèrement dominé les deux premiers rounds. Au troisième round, la Franco-Malienne s’est réveillée et a poussé son adversaire dans ses derniers retranchements. Hélas, elle n’a pas réussi à refaire son retard et se contentera de la médaille d’argent pour sa première participation aux Jeux africains.
La médaille d’argent en poche, Marine Fatoumata Camara a désormais le regard tourné vers le tournoi qualificatif des Jeux olympiques 2020, prévu en février 2020 à Dakar, au Sénégal. Pourquoi un tournoi qualificatif ? Parce que la Fédération internationale de boxe est sous le coup de la suspension du CIO (Comité international olympique) et n’est pas autorisée à organiser un tournoi de qualification pour les J.O. C’est donc le CIO qui va, lui-même organiser le tournoi de Dakar qui servira donc de qualification pour Tokyo 2020.
Sa détermination reste intacte et elle martèle qu’elle fera tout pour décrocher sa qualification à Dakar et aller défendre le drapeau du Mali aux Jeux olympiques de Tokyo 2020.
«C’est mon objectif principal, cette défaite n’affectera pas mon moral, au contraire, elle ne pourra que m’aider à progresser. Je donne rendez-vous aux Maliens en février à Dakar. J’espère que le Mali et la diaspora malienne de France sont contents de moi», a réagi Marine Fatoumata Camara.

Envoyé spécial
Souleymane B.
TOUNKARA

Laisser une réponse

P