Inclusion financière au Mali : La Poste et la BDM même combat

0
18

La lettre de mission du chef de l’Etat, Ibrahim Boubacar Keïta, adressée au gouvernement de Boubou Cissé, a mis un accent particulier sur la promotion d’une croissance inclusive, le développement humain et l’inclusion sociale.
C’est dans ce cadre que le président directeur général de la Poste du Mali, Ibrahima Haïdara et celui de la Banque de développement du Mali (BDM sa), Bréhima Amadou Haïdara, ont signé, lundi dans un hôtel de la place, un accord de partenariat d’une durée de trois ans, renouvelable par tacite reconduction.

La cérémonie de signature était co-présidée par le ministre de la Communication, chargé des Relations avec les institutions, Porte-parole du gouvernement, Yaya Sangaré et Mme Sylla Aoua Barry, ministre déléguée auprès du Premier ministre, chef du gouvernement, ministre de l’Économie et des Finances, chargée du Budget.
Dans son intervention, le président directeur général de la Poste du Mali expliquera que ce partenariat va s’atteler à la mise en place d’une stratégie d’accès aux services de la BDM dans les bureaux de la Poste du Mali.
Précisément, l’accord facilitera le paiement des salaires des clients de la BDM à travers les bureaux de la Poste. Ibrahima Haïdara a fait savoir que la définition, la coordination et la mise en œuvre des projets d’intérêt commun entrent également dans le cadre de la convention. Il s’agira pour sa structure de s’appuyer sur les moyens modernes et les ressources disponibles de la BDM pour revivifier son réseau postal. Le PDG de la Poste du Mali a également signalé la transformation numérique enregistrée par sa structure. Transformation qui, selon lui, a rendu la Poste du Mali encore plus inclusive pour une meilleure répartition des fruits de la croissance en diminuant la fracture numérique. Parlant des nombreux avantages de ce mariage de raison, il a cité le paiement des soldes des militaires.

A sa suite, le directeur général de la BDM dira que par ce partenariat son établissement bancaire mettra à profit le réseau postal dense dont dispose son partenaire. Ce vaste réseau de la Poste du Mali permettra à la BDM d’assurer une meilleure accessibilité de ses services bancaires, dans les coins les plus reculés du pays.
Pour le banquier, cette convention pourra être d’un apport notable pour l’inclusion financière, au bonheur de l’administration malienne, des populations et des forces de défense et de sécurité.

La ministre déléguée auprès du Premier ministre, chef du gouvernement, ministre de l’Economie et des Finances, chargée du Budget, Mme Sylla Aoua Barry, a salué cette nouvelle alliance qui donne aux clients de ces deux structures la possibilité d’accéder à leurs avoirs.

Son collègue Yaya Sangaré dira que ce partenariat BDM-Poste du Mali va faciliter l’accès des services financiers aux populations rurales. Il a réitéré l’accompagnement sans faille de son département à toute initiative allant vers l’atteinte de l’inclusion financière dans notre pays.

Amadou B. Maïga
L’ESSOR

Laisser une réponse

P