Fête de ramadan : LE CHEF DE L’ÉTAT CHEZ LES FAMILLES FONDATRICES DE BAMAKO

0
14

Le président Keïta a présenté ses meilleurs voeux de bonne fête

Avant-hier, dans l’après-midi, le président de la République s’est rendu successivement dans les familles Niaré, Touré, Dravé, Koromakan et Haïdara. Ibrahim Boubacar Keïta sacrifiait ainsi à une tradition bien établie ; celle d’aller saluer, dans le cadre de la célébration de la fête de ramadan, ces notabilités coutumières et religieuses de la capitale.
A toutes les étapes, le chef de l’Etat a été salué par ses hôtes pour l’attention particulière qu’il accorde aux gardiens de la Cité. Les Niaré, qui ont reçu en premiers Ibrahim Boubacar Keïta, ont formulé des vœux de santé, de longévité à son endroit et souhaité le retour rapide de la paix définitive au Mali. En retour, le président Keïta a réitéré ses remerciements à ces sages qui ne cessent de veiller sur notre pays.
Même exercice dans les familles Touré à Bagadadji et Dravé à Dravéla. Des prières pour la stabilisation du pays aux échanges d’amabilités, le président de la République et ses hôtes ont eu une rencontre fructueuse. Nul besoin de rappeler les efforts louables consentis récemment par ces familles afin que les élèves reprennent le chemin de l’école.
Ainsi, cette visite aura permis au président Keïta de remercier tous les chefs coutumiers pour leur implication dans le règlement de la crise scolaire, ainsi que l’apaisement du climat social et politique.
C’est dans la famille Haïdara à Bolibana, dernière étape, que le président Keïta a effectué la prière du Maghreb. A Cherifla (famille des chérifs), Chouala Bayaya Haïdara a vivement salué le président Keïta pour son attachement aux valeurs culturelles et religieuses. Il a réitéré le soutien et l’accompagnement de la famille Haïdara à toutes les actions patriotiques du président Keïta. A la fin de cette série de visites, le chef de l’Etat a rendu grâce au Tout-Puissant et souhaité qu’Il (Dieu) «nous permette encore dans sa miséricorde et sa mansuétude d’effectuer cette visite l’année prochaine».
Pour Ibrahim Boubacar Keïta, effectuer la prière du Maghreb dans la famille Cherifla est un bonheur absolu. «Beaucoup de vœux ont été formulés pour le Mali durant toutes ces visites et c’est un bonheur», a-t-il déclaré.
Lors de cette série de visites, le chef de l’Etat était accompagné par le ministre de l’Administration territoriale et de la Décentralisation, Boubacar Alpha Bah, du gouverneur du district de Bamako et de plusieurs autres personnalités.

Issa DEMBÉLÉ

Laisser une réponse