Éliminatoires de la CAN U23 : Le Mali à l’épreuve du Maroc

0
141

L’équipe Espoir du Mali, communément appelée les U23, affrontera ce samedi son homologue marocaine, comptant pour le match aller du troisième et dernier tour des éliminatoires de la CAN U23, Egypte 2019. Trois jours après, c’est-à-dire, le 10 septembre, les deux équipes se croiseront à Bamako, précisément au stade Modibo Keïta, pour la manche retour.

Pour le match aller qui se jouera au Maroc, ce sera une rencontre très difficile car les deux équipes ambitionnent de se qualifier pour la phase finale de la compétition, qualificative pour les Jeux olympiques Tokyo 2020. Lors du précédent tour, le Mali a éliminé l’Ethiopie (1-1 en Éthiopie puis 4-0 à Bamako). Sur le terrain, le Maroc s’était incliné au match aller à Kinshasa contre la RD Congo (2-0), avant de se contenter d’une victoire (1-0) au match retour à Rabat.

Ces résultats éliminent les Lions Espoirs, mais le Maroc s’est finalement qualifié sur tapis vert. La Fédération royale marocaine de football (FRMF) avait saisi la Confédération africaine de football (CAF) en contestant l’éligibilité du défenseur central Arsène Zola (TP Mazembe), qui avait atteint l’âge limite de 23 ans. L’instance dirigeante du football africain a tranché le litige en faveur du Maroc. L’espoir de disputer les Jeux olympiques Tokyo 2020 s’est envolé pour la RD Congo alors que le Maroc la remplacera pour affronter le Mali.

Ce match aller sera engagé plus que les précédentes rencontres, puisque les deux équipes ont fait appel à des renforts. Et c’est le sélectionneur marocain, le Français Patrice Beaumelle qui a donné le ton. On se rappelle, il y a quelques jours, le technicien a dévoilé la liste des 27 joueurs retenus pour la double confrontation Maroc-Mali. Parmi ces 27 mousquetaires, 16 évoluent dans les championnats européens, notamment en Espagne, France, Belgique et Angleterre.

Ce renforcement dénote la détermination du technicien français Patrice Beaumelle pour la qualification à la phase finale de la CAN U23. Dans une interview qu’il a accordée à la presse marocaine, Beaumelle a confié que son objectif est de gagner à domicile et aller chercher la qualification à Bamako, lors de la manche retour, prévue le 10 septembre, au stade Modibo Keïta.

Du côté des Aigles Espoirs, le sélectionneur Fanyeri Diarra a sélectionné 12 expatriés. Il n’a pas dévoilé officiellement sa liste, mais on a appris par des sources proches de la Fédération malienne de football que plusieurs éléments des champions d’Afrique cadets 2015 et 2017 ont été sélectionnés, notamment les gardiens Samuel Diarra (Cultural Leonesa, Espagne) et Yousouf Koïta (FC Gérone en Espagne), l’avant centre Aly Mallé (Balikesirspor, Turquie), le milieu de terrain Mohamed Camara (Red Bull Salzbourg en Autriche).

Outre ces champions cadets, le sélectionneur de l’équipe nationale senior, Mohamed Magassouba a mis à la disposition de son collègue, Fanyeri Diarra, certains joueurs, notamment, Amadou Haïdara (RB Leipzig, Allemagne), Sékou Koïta (RB Salzbourg, Autriche). L’ailier Moussa Djénépo (Southampton, Angleterre) et le défenseur central, Boubacar Kiki Kouyaté (Troyes, France), figureraient également sur la liste de Fanyeri Diarra, mais ils auraient déclaré forfait suite à une blessure.

D’autres expatriés ont été sélectionnés : Moussa Bagayoko (Adanaspor, Turquie), Maharafa Tandina (FK Mladost Doboj-Kakanj, Bosnie-Herzégovine), Aliou Dieng (Al Ahly, Egypte), Issouf Traoré (Olympique club de Khouribga), Ibrahim Kane (FK Vorskla Poltava, Ukraine), Ibrahima Koné (FK Haugesund, Norvège).

Boubacar THIERO

Samedi 7 septembre à Marrakech
17h : Maroc-Mali

Laisser une réponse

P