Diaty N’Diaye : L’ancienne internationale porte une casquette de dirigeante sportive

0
76

Konaté Diaty N’Diaye fait partie de la première génération de l’équipe nationale féminine. Depuis sa retraite en 2014, elle a embrassé une carrière de dirigeante dans le sport et travaille au PMU-Mali

Née le 25 mars 1983 à Bamako, Diaty comme on l’appelle familièrement, fut la capitaine des Aigles Dames pendant quatre ans (2006-2010). Diaty N’Diaye a commencé à taper dans le ballon à l’âge de 12 ans avec le FC Amazone de Boulkassoumbougou en 1995. Pendant quatre ans, elle a porté le maillot de l’équipe de la Commune I avant de changer de club. « Je voulais porter le maillot des Mandékas. Quand un dirigeant de l’AS Mandé m’a approchée, j’ai tout de suite saisi l’occasion pour quitter mon premier club », confie Diaty N’Diaye qui a débuté dans l’équipe de la Commune IV en 1999.
Et 3 ans plus tard, elle a été appelée en sélection nationale pour les éliminatoires de la CAN-féminine Nigeria 2002. Aux termes de ces éliminatoires, le Mali a écarté la Côte d’Ivoire et le Maroc) pour se qualifier pour la première fois à une phase finale de la CAN-Féminine. « La compétition s’était déroulée à Abuja. C’est avec regret qu’on a été éliminé en phase de poule », se souvient l’ancienne arrière gauche des Aigles Dames. Membre de la Commission centrale du football féminin de la Fédération malienne de football, depuis l’installation du Comité de normalisation, Konaté Diaty N’Diaye a participé au séminaire du football féminin qui s’est tenu lors du 69è congrès de la Fédération internationale de football association (FIFA), le 5 juin dernier, à Paris. Pour l’ancienne défenseure des Aigles Dames, ce séminaire était très enrichissant. « C’était la première fois qu’un tel événement soit organisé sur le football féminin.

La FIFA, dans le cadre de son programme de développement du football féminin, souhaite l’implication des femmes ainsi que nos Etats. Il faut dire qu’à ce congrès, il y avait les représentants des 211 fédérations affiliées à la FIFA ainsi que les six Confédérations de football. Tout s’est très bien passé. Ça a été quelque chose de très enrichissant», fait savoir Diaty qui souhaite que les femmes soient traitées au même titre que les hommes sur le plan footballistique. « Il est temps que les Maliens accordent beaucoup plus d’importance à cette discipline. C’est vrai que beaucoup de choses ont été faites mais il en reste beaucoup encore. Au cours de ce congrès, j’ai pu me rendre compte que l’Afrique est en retard par rapport aux autres continents », déclare-t-elle. Konaté Diaty N’Diaye estime que le Mali est beaucoup en retard par rapport à certains pays africains tels que le Nigeria, l’Afrique du Sud, le Cameroun et le Ghana. Elle salue la participation honorable du Mali à la dernière CAN-Féminine Ghana 2018 où les Aigles Dames ont atteint les demi-finales pour la première fois de l’histoire du football féminin malien. «C’est tout récemment que le Mali a pu atteindre les demi-finales d’une CAN Féminine. On n’était pas très loin de se qualifier pour la Coupe du monde France 2019. Il nous a manqué une petite chance pour le faire. Sinon notre génération a participé plusieurs fois à la coupe d’Afrique des Nations Féminine mais on n’a jamais réussi à franchir le premier tour. Aujourd’hui, nous avons une génération qui a réussi à le faire. Je pense que cette génération mérite tout le soutien et l’accompagnement des autorités du Mali», plaide l’ancienne joueuse. Soulignons que Konaté Diaty N’Diaye a un palmarès fort honorable. Elle a remporté plusieurs trophées avec l’AS Mandé. Plusieurs fois championne du district de Bamako, championne du Mali, vainqueur de la coupe du Mali, Diaty N’Diaye a participé 5 fois d’affilée à la Coupe d’Afrique des nations (2002, 2004, 2006, 2008 et 2010).
Aujourd’hui, dans sa retraite sportive, Diaty N’Diaye se dit fière d’avoir tout donné, chaque fois que son club (l’AS Mandé) et l’équipe nationale lui ont fait appel. Avec ses camarades, comme Fatou Camara, Aïssa Touré, Rokiatou Dembélé, elles ont relevé le défi de l’excellence pour honorer la nation. Et le fait d’avoir figuré dans l’équipe type des différents championnats d’Afrique de football féminin et du championnat national de football constitue une satisfaction pour elle. Aujourd’hui cheffe de section pilotage loto du PMU-Mali, Konaté Diaty N’Diaye attend avec impatience la consécration des Aigles Dames sur le plan continental par un trophée de la CAN-féminine. En attendant, elle est convaincue que le football féminin a de beaux jours devant lui.
Djènèba
BAGAYOKO

Laisser une réponse

P