Coopération sécuritaire : UNE DÉLÉGATION DU PENTAGONE À KOULOUBA

0
99

La délégation américaine était conduite par Katie Wheelbarger, sous-secrétaire à la Défense

Le président de la République, Ibrahim Boubacar Keïta, a reçu hier en fin de matinée à Koulouba, une délégation du Pentagone (Département de la Défense des Etats-Unis d’Amérique) conduite par Katie Wheelbarger, sous-secrétaire à la Défense, chargée des Affaires de sécurité internationale.
C’était en présence du ministre de la Défense et des Anciens combattants, le général Ibrahima Dahirou Dembélé, de l’ambassadeur des Etats-Unis au Mali, Dennis Hankins et de l’ambassadeur du Mali à Washington, Mahamadou Nimaga.
C’est à l’issue de trois jours de visite au Mali que la délégation du Pentagone a été reçue par le chef de l’Etat. Aux termes des échanges ; qui ont duré plus d’une heure, l’ambassadeur des Etats-Unis au Mali, Dennis Hankins, a confié à la presse que la délégation a discuté avec le président Ibrahim Boubacar Keïta des défis en termes de formation et d’équipements sécuritaires pour faire face à tous les problèmes sécuritaires qui se posent au Mali. Il a indiqué que pendant trois jours, les membres de la délégation ont eu l’occasion de parler avec leurs partenaires maliens, mais également avec les autres partenaires engagés aux côtés du Mali pour les questions sécuritaires.
«L’appui des Etats-Unis au Mali est déjà substantiel en termes d’assistance directe, mais également avec l’ONU, Barkhane et le G5 Sahel », a souligné le diplomate américain, ajoutant que cette audience a également donné l’opportunité de voir que leurs activités sont bien alignées avec les priorités du gouvernement malien.
«Il y a une bonne coordination avec tous nos partenaires car les défis sont grands et c’est mieux qu’on travaille ensemble», a précisé l’ambassadeur des Etats-Unis au Mali.
Au cours de leur séjour dans notre pays, les membres de cette délégation ont échangé avec les autorités maliennes et avec les partenaires étrangers engagés aux côtés du Mali sur les questions sécuritaires. Il s’agit de la Mission multidimensionnelle intégrée des Nations unies pour la stabilisation au Mali (MINUSMA), de la Force française Barkhane, du G5 Sahel.

Dieudonné DIAMA

Laisser une réponse

P