Concours Miss sciences : C’est parti pour la deuxième édition

0
109

Les participantes au concours et les organisateurs

« Le concours national Miss sciences 2019 se tiendra les 24 et 25 septembre 2019», a annoncé le président du comité de coordination scientifique dudit concours, Augustin Poudiougou.

La cérémonie de lancement s’est tenue, hier, dans un hôtel à Hamdallaye ACI 2000 sous la présidence du secrétaire d’État auprès du ministre de l’Education nationale, chargé de la Promotion et de l’Intégration de l’enseignement bilingue, Moussa Boubacar Bah.

Ce concours est une initiative de la Commission nationale malienne pour l’Unesco et l’Organisation islamique pour l’éducation, les sciences et la culture (ISESCO) en collaboration avec le ministère de l’Education nationale et le bureau Unesco de Bamako.

Cette compétition scolaire a pour objectif de susciter l’intérêt des jeunes filles et adolescentes pour les disciplines scientifiques et de favoriser leur orientation vers les filières scientifiques.

Le concours Miss sciences concerne les 20 Académies d’enseignement que compte notre pays. Selon le président du comité de coordination scientifique, chacune des Académies va sélectionner les 4 meilleures filles de sa circonscription venant des écoles fondamentales et secondaires. Les classes concernées par le concours sont les 3è, 6è, 8è et 10è années.

Augustin Poudiougou a précisé que les performances des élèves du fondamental sont mesurées sur la base de la moyenne générale calculée à partir des évaluations trimestrielles. Ceux du secondaire sur la base de la moyenne annuelle. Ces filles sélectionnées vont être coachées dans leurs établissements respectifs pour la préparation du concours national.

Les meilleures de cette sélection participeront à la compétition à Bamako par niveau dans les disciplines suivantes : les mathématiques, la physique, la chimie et la biologie

Le premier responsable du comité de coordination scientifique a indiqué que des prix et des attestations seront décernés aux lauréates. Pour l’enseignement fondamental, 9 lauréates seront primées. Une «Miss sciences Collège 2019» sera désignée avec ses deux dauphines dans les différentes disciplines.

Quant aux candidates du lycée, la meilleure sera désignée «Miss sciences Lycée 2019» avec ses deux dauphines. Augustin Poudiougou a révélé que des prix seront octroyés aux autres lauréates du fondamental et du secondaire.

Pour sa part, la secrétaire générale de la Commission nationale malienne pour l’Unesco-ISESCO, Pr Diallo Kadia Maïga, a rappelé que les lauréates de la 1ère édition étaient au nombre de 12 Miss qui ont eu plus de 14 de moyenne. Elle ajoutera que ces championnes ont bénéficié d’un plan de suivi durant l’année scolaire.

Quant au représentant de l’Unesco, Hervé Huot-Marchand, il a signalé que le concours Miss sciences est une opportunité de renforcer davantage le plaidoyer pour une meilleure fréquentation des filles dans les filières scientifiques.

Pour lui, les femmes sont manifestement confrontées à des difficultés dans des secteurs professionnels majeurs tels que l’ingénierie. Selon ses explications, l’édition 2018 du Global gender gap report du Forum économique mondial indique que seulement 22% des professionnels de l’intelligence artificielle sont des femmes.

Le ministre Moussa Boubacar Bah a rappelé que le gouvernement déploient des efforts importants en vue de mettre en place des stratégies et mécanismes adéquats permettant de booster la participation des femmes et des filles à la science et à la technologie dans notre pays. Cette initiative Miss sciences s’inscrit dans ce sens, a-t-il soutenu.

Mohamed D. DIAWARA

Laisser une réponse

P