CHAN 2020 : Mali-Guinée-Bissau, une formalité pour les Aigles locaux ?

0
17

Après la large victoire 4-0 à l’aller en Guinée Bissau, la sélection nationale locale accueille les Djurtus. Cette manche ne devrait être qu’une simple formalité pour les protégés du sélectionneur Nouhoum Diané qui auront, surtout à cœur, de régaler les supporters et prouver que le résultat du premier acte n’est pas un incident de parcours.

«Nous aborderons cette manche retour avec la volonté de gagner devant le public malien. Nous avons fait un bon match à l’extérieur et l’équipe est prête pour récidiver», assure le technicien que nous avons joint, hier au téléphone.
«La qualification est quasiment assurée. Cette rencontre sera comme un match de préparation dans la perspective du second tour des éliminatoires. J’espère que comme lors de la manche aller, l’équipe produira encore du spectacle et se donnera à 100% pour faire plaisir aux supporters», a ajouté Nouhoum Diané, avant d’évoquer la mission qui lui a été assignée par la fédération, à travers le CONOR (Comité de normalisation).

«Ma mission, indiquera le technicien, est de construire une équipe locale forte, vu le contexte actuel (absence de championnat national depuis trois ans, ndlr), ce n’est pas évident, mais nous allons nous y atteler. Je demande aux supporters de venir nombreux au stade Modibo Keïta pour découvrir l’équipe et encourager les joueurs qui ont réalisé un grand match à l’aller».

Bien que surclassé devant son public, le sélectionneur de Guinée-Bissau, Alpha Oumar Baldé ne baisse pas les bras et veut prouver que son équipe vaut mieux que ce qu’elle a montré à l’aller. «L’équipe du Mali a de grands joueurs comme, Moussa Koné, Doussé Kodjo et surtout le gardien Djigui Diarra. Nous avons beaucoup de respect pour cette équipe, mais on fera tout pour prendre notre revanche à Bamako», a déclaré le technicien, après la raclée de la manche aller.

Et d’ajouter : «La rencontre retour sera comme une finale, nous allons la préparer. Nouhoum Diané et ses joueurs sont donc avertis. Le vainqueur du match Mali-Guinée-Bissau croisera le fer avec celui du duel qui opposera la Mauritanie et le Cap-Vert. Au match aller à Praïa (Cap-Vert), les deux pays se sont neutralisés (0-0). Avantage donc aux Mourabitounes de Mauritanie qui, faut-il le rappeler, ont barré la route du dernier CHAN aux Aigles locaux.

Dimanche 4 août au stade Modibo Keïta
17h : Mali-Guinée Bissau

Djènèba Bagayoko
L’ESSOR

Laisser une réponse

P