Cérémonie de décoration à Koulouba : honneur à des cadres méritants

0
120

Le chef de l’État avec les heureux récipiendaires

A ces dignes fils et fille du pays, qui se sont distingués dans leurs secteurs de compétence au service la nation, le président de la République, Ibrahim Boubacar Keïta a dit toute sa fierté.

La cérémonie de décoration, qui s’est déroulée dans la salle des banquets du palais de Koulouba, a mobilisé du monde : le Premier ministre, Dr Boubou Cissé, des membres du gouvernement, des présidents d’institutions de la République et le Grand chancelier des Ordres nationaux du Mali, le général Amadou Sagafourou Guèye.

Ce dernier a vanté le mérite de ces cadres valeureux qui ont mis, avec dévouement et loyauté, leurs compétences au service du Mali. «Vous avez honoré par vos performances dans vos différents domaines d’activités respectifs par votre constance dans l’effort, par votre patriotisme avéré», a rappelé le général Amadou Sagafourou Guèye. Désormais, a-t-il poursuivi, par cette décoration, « vous rentrez définitivement dans l’estime de notre peuple ».

Ainsi, ils incarnent pour toujours tout ce à quoi les autres Maliens devraient se référer. Comme quoi, selon le général Guèye, ils doivent aujourd’hui plus qu’hier continuer d’agir, de proposer et de guider.

S’ensuivra la remise des distinctions honorifiques aux récipiendaires par le président de la République. Rien que des noms prestigieux : Cheick Modibo Diarra (ancien Premier ministre), Sala Niaré et Maharafa Traoré (anciens ministres), commandant Moussa Keïta (ancien gouverneur du district de Bamako), Mamadou Seydou Traoré (ancien secrétaire général du ministère de l’Administration territoriale), Salia Etienne Keïta (lieutenant-colonel à la retraite), Ibrahim Diallo (inspecteur général de police à la retraite), Mamadou Koumaré (professeur de pharmacologie), M’Barakou Arafa Askia Touré (premier président de la Cour suprême).

«Vous êtes des hommes de mérite, de mérite avéré», a commenté le chef de l’Etat, avant d’accrocher à la poitrine de chacun d’entre eux l’insigne conférant le titre de Grand Officier.

Quant à Me Soyata Maïga, présidente de la Commission africaine des droits de l’Homme, elle a reçu la médaille de Commandeur de l’Ordre national. «Vous méritez cet honneur», lui a glissé le président de la République.
L’honneur est revenu à Mamadou Seydou Traoré de porter les mots de satisfaction et de remerciement des récipiendaires, tous heureux de se voir honorés par leur pays. Il a vivement remercié le chef de l’Etat pour cette marque de considération manifestée en leur endroit. Mamadou Seydou Traoré n’a pas non plus manqué de féliciter le président Keïta pour sa réélection à la tête du Mali, ses efforts pour la stabilisation et le développement du pays…

Et surtout son initiative d’organiser un dialogue politique national qui constitue, selon lui, l’occasion d’aborder tous les défis afin de trouver les solutions consensuelles et idoines.

Le président de la République s’est dit particulièrement ému par cette cérémonie, en raison de la qualité des hommes et de la femme distingués. Ibrahim Boubacar Keïta a témoigné qu’ils sont tous connus des Maliens, pour des «raisons de haute valeur morale».

«Quand on fait cela, on a le sentiment que la République est enfin dans le juste ton», a indiqué le chef de l’Etat, estimant qu’il n’est pas normal que le mérite aussi avéré soit oublié.

Issa DEMBÉLÉ

Laisser une réponse

P