Célébration de la fête d’indépendance des Etats-Unis : l’occasion de magnifier la coopération bilatérale

0
57

Les Etats-Unis d’Amérique consacrent le 4 juillet à la célébration de leur fête nationale officiellement appelée en anglais « Independance day ». La commémoration de cette journée est issue de la déclaration d’indépendance du 4 juillet 1776. A cet effet, l’ambassadeur des Etats-Unis au Mali, Dennis B. Hankins a organisé, mercredi dernier, dans les locaux de la représentation diplomatique, une réception au cours de laquelle il a rappelé qui la coopération fructueuse entre nos deux pays date des premières années d’indépendance du Mali.
La cérémonie a enregistré la présence de plusieurs membres du gouvernement, ainsi que de nombreux représentants du corps diplomatique accrédités dans notre pays. C’est une salle joliment décorée des drapeaux américain et malien qui a accueilli le 243è anniversaire de l’indépendance des Etats-Unis d’Amérique. La présentation des couleurs par les marines américains a ouvert la cérémonie. L’hymne national de notre pays et celui des Etats-Unis d’Amérique ont ensuite été successivement exécutés avant la coupure symbolique du gâteau d’anniversaire.
Dans son allocution, le chef de la mission diplomatique américaine a rappelé que la coopération entre le Mali et son pays a aujourd’hui 59 ans. Il a ensuite dédié l’anniversaire de cette année au premier chef de la mission américaine au Mali, John Gunther Dean, décédé récemment. Selon Dennis B. Hankins, ce dernier était l’une des légendes des services diplomatiques américains qui écoutait tous les acteurs du pays. «Nous allons continuer sur les traces de cet homme qui avait choisi d’aider les pays victimes de l’extrémisme», a promis l’ambassadeur Hankins en louant le combat du premier représentant diplomatique des Etats-Unis au Mali. Le diplomate américain a, en outre, indiqué que l’appui de son pays ne fera pas défaut au Mali dans le cadre de la lutte contre le terrorisme et pour le développement économique et social. Pour sa part, le ministre des Maliens de l’extérieur, Amadou Koïta a, au nom de son collège des Affaires étrangères et de la Coopération internationale, témoigné de la sincère amitié qui unit les deux pays. «Les relations entre nos deux pays remontent aux premières heures de notre indépendance. Les Etats-Unis d’Amérique étant la 2è nation au monde à reconnaître le Mali indépendant», a rappelé Amadou Koïta, avant de citer les différentes actions déployées par les Américains au profit du Mali. Le ministre Koïta a évoqué à ce propos l’appui des Etats-Unis pour la mise en œuvre de l’Accord pour la paix et la réconciliation et l’implication de la communauté internationale pour la paix et la sécurité au Mali. Il a aussi salué la présence fructueuse du pays de l’oncle Sam dans les domaines de l’éducation, de l’agriculture, de la santé, de la gouvernance démocratique, etc.
Le ministre Koïta a exhorté l’ambassadeur américain à accompagner davantage les forces de défense et de sécurité du Mali dans la lutte contre la recrudescence des attaques contre les populations civiles et les militaires. Il a aussi remercié les Etats-Unis, ainsi que tous les pays membres du Conseil de sécurité d’avoir voté fin juin la nouvelle résolution prolongeant d’un an le mandat de la Minusma.
L’ambassadeur Hankins a saisi l’occasion pour animer un point de presse en vue de faire le bilan de la coopération qui existe entre son pays et le nôtre. Selon lui, son pays participe largement à l’instauration de la paix et de la stabilité au Mali ainsi qu’à l’aide au développement à travers les programmes de l’USAID. «Nous sommes engagés dans la recherche de qualité en termes de gouvernance sécuritaire. Nous avons appuyé le ministère de la Défense pour la mise en œuvre de la justice militaire. La Minusma et le G5 Sahel bénéficient aussi de nos soutiens financiers», a précisé Dennis B.Hankins.

Mohamed D.
DIAWARA

Laisser une réponse

P