• Mali
  • mardi 21 mai 2019
  • Dernière mise à jour: 23:34
  • 39°C Bamako, Mali

Basket-ball, championnat national : Le Djoliba dames enchaîne

0
179

Les Rouges ont signé leur troisième succès de rang, en battant Attar club 65-43. De son côté, l’USFAS s’est promenée devant la lanterne rouge, le Tata de Sikasso, écrasé 92-41
Emmené par l’internationale Aminata Traoré, intenable, le Djoliba a signé, samedi une troisième victoire consécutive, et la neuvième en onze matches, en dominant Attar club de Kidal 65-43, au Palais des sports Salamatou Maïga. Comme il fallait s’y attendre, le choc entre les deux formations a tenu toutes ses promesses, même si les Rouges ont fait la course en tête de bout en bout. La partie a été marquée par le duel des deux ailières, Saran Traoré d’Attar club et Assan Soumaré du Djoliba. Visiblement en grande forme, les deux joueuses se sont illustrées d’entrée de jeu, en enchainant les tirs primés.
La première banderille est venue de Saran Traoré (4 points) mais tout de suite, les Rouges répliquent par Hadja Coulibaly (1 panier), puis Assan Soumaré (3 points), portant le score à 5-4. On jouait alors la 3è minute et les hostilités étaient enclenchées de part et d’autre, à la grande joie du public du Palais des sports.
A la fin du premier quart temps le tableau électronique affichait 13-9, pour le Djoliba. Dans le deuxième acte, les Djolibistes confortent leur avantage au score, en inscrivant 17 nouveaux points contre 11 pour Attar club, (30-20). Le troisième quart temps sera encore plus rude, car les deux formations ne se font aucun cadeau.
En atteste le score de la partie : 34-22, après 5 minutes de bataille. Il a fallu attendre la 7è minute pour voir, Assan Soumaré, l’ailière du Djoliba, inscrire 2 tirs à 3 points pour permettre aux siennes de s’envoler (40-22). Pour casser le rythme de son adversaire, le technicien d’Attar club, Moussa Cissé demande un temps mort. Avec cette pause, les Kidaloises se reprennent un peu, surtout sur le plan défensif. Ainsi, à la fin du troisième quart temps le score était de 46-32, pour le Djoliba.
Au quart temps de la vérité, les joueuses d’Attar club craquent complètement en encaissant 19 points (65-43). Le coach du Djoliba, Amara Traoré a salué la prestation de ses joueuses, avant de les inviter à maintenir le cap. «Ça a été un match dur dans l’ensemble. Pour cause, nous avions disputé une demi-finale de coupe PMU-Mali le jeudi dernier contre le Stade malien. Lors de cette rencontre les joueuses ont beaucoup donné et la récupération n’a pas été facile, à cause de la chaleur. Le championnat reste notre priorité, les filles ont été très fortes, aujourd’hui. Elles méritent d’être félicitées pour cette victoire», a analysé Amara Traoré.
«Malgré cette défaite face au Djoliba, je félicite mes joueuses, elles ont donné le meilleur d’elles mêmes, mais ça n’a pas marché compte tenu de beaucoup de facteurs, a réagi de son côté l’entraîneur d’Attar club, Moussa Cissé. Les joueuses du Djoliba étaient tellement rapides qu’on ne parvenait pas à les arrêter. Je pense qu’il va falloir travailler sur le plan défensif. L’équipe est en reconstruction, beaucoup de joueuses sont parties et doivent être remplacées. On ne peut pas demander l’extraordinaire aux filles cette année. Maintenant ce qui compte, il faut qu’elles essayent de maintenir le cap pour avoir un bon classement à l’issue du championnat», a ajouté le coach Cissé.
A l’instar du Djoliba, l’USFAS a également fait une bonne opération, en dominant le Tata 92-41, au Palais des sports Salamatou Maïga. Sur le tableau masculin, le leader incontesté du championnat, AS Police, déjà qualifiée pour la phase play-off, s’est imposée devant le CRB 71-64, alors que son dauphin, l’USFAS a perdu 61-66, face à Attar club.
Seïbou S.
KAMISSOKO

Partager cet article ! :

Laisser une réponse