Audience à la présidence : DANIEL KABLAN DUNCAN ET JAKAYA KIKWETE À KOULOUBA

0
65

Les hôtes ont apprécié l’invitation du président de la République

Le président de la République, Ibrahim Boubacar Keïta, a reçu en audience, hier, à Koulouba deux personnalités africaines qui ont pris part au Forum national sur la nutrition. L’ancien président de la République de Tanzanie, Jakaya Kikwete et le vice-président de la Côte d’Ivoire, Daniel Kablan Duncan, ont été invités à déjeuner par le chef de l’Etat.
A l’issue de l’entretien avec le président Keïta, les deux hommes d’Etat se sont confiés à la presse. Le vice-président ivoirien a rendu hommage à la volonté politique du Mali à prendre à bras-le-corps le dossier de la nutrition. «Ce qui est souhaité, c’est que l’ensemble de la communauté internationale et les bailleurs de fonds puissent appuyer l’effort de ce pays de manière à ce que les choses aillent de l’avant», a recommandé Daniel Kablan Duncan. Pour lui, le capital humain est l’élément fondamental au niveau du développement d’un pays. Le dossier de la petite enfance est important, il faut faire en sorte que dans les mille premiers jours, l’enfant soit pris en charge parce que c’est à ce moment-là qu’il développe les neurones au niveau du cerveau. Il faut le développement des cantines scolaires de manière à ce que les enfants mangent bien», a-t-il suggéré.
Le vice-président ivoirien a souligné qu’il a parlé de l’existence du Centre d’excellence régionale pour la lutte contre la malnutrition, installé à Abidjan le 25 mars, lors des échanges qu’il a eus avec le président Keïta. «C’est un centre qui couvre pour le moment l’Afrique de l’Ouest et du Centre, mais pourrait concerner l’ensemble de notre continent. Il permettra d’échanger les expériences dans le domaine de la malnutrition et dans le domaine de la petite enfance. On va voir comment connecter ça grâce à l’appui des organisations des Nations unies de manière à ce que l’Afrique sorte rapidement de cette situation difficile», a indiqué Daniel Kablan Duncan.
«Nous sommes ici pour le Forum national sur la nutrition, et le président avec qui on a eu quelques discussions, a été généreux de nous inviter à Koulouba pour un déjeuner entre frères. Nous avons apprécié ce geste», a expliqué l’ancien président tanzanien. Et Jakaya Kikwete d’ajouter : «nous avons parlé de nutrition et je lui ai signifié que j’apprécie la politique malienne en la matière, car nous voulons avoir des enfants bien nourris et en bonne santé».
L’ancien président tanzanien a ajouté que les échanges avec le président Keïta ont porté aussi sur la situation générale du Mali. «Nous lui avons fait savoir que nous continuerons à l’accompagner pour qu’il puisse rassembler le pays et s’atteler aux tâches de développement», a conclu le Tanzanien Jakaya Kikwete.

Khalifa DIAKITE

Laisser une réponse

P