• Mali
  • lundi 27 mai 2019
  • Dernière mise à jour: 22:34
  • 39°C Bamako, Mali

Angela Merkel à Gao : Pour encourager le contingent allemand de la MINUSMA

0
610

La chancelière allemande, Angela Merkel, a effectué hier une visite de quelques heures à Gao. Elle était venue rendre visite au contingent de son pays opérant au sein de la Mission multidimensionnelle intégrée des Nations unies pour la stabilisation au Mali (MINUSMA). La dirigeante allemande a été accueillie à l’aéroport de la ville par le gouverneur de la région de Gao, le général de brigade Sidiki Samaké, accompagné du 2è adjoint au maire de la Commune urbaine, Yacouba Maïga et du préfet de cercle, Abdoulaye Coulibaly.

Après le cérémonial d’accueil, la chancelière allemande a mis le cap sur le camp Castor où elle a rencontré la troupe allemande de la MINUSMA commandée par le colonel Leonnard. La visite a permis à Mme Merkel de s’enquérir des conditions de vie et de travail de ses compatriotes militaires et de les encourager dans leur mission au Mali.

Angela Merkel avec des soldats allemands de la MINUSMA à Gao

Il est à préciser que le contingent allemand de la MINUSMA est composé d’environ 1000 éléments. En mars 2017, le gouvernement allemand avait décidé d’envoyer dans notre pays quatre hélicoptères de combat et quatre hélicoptères de transport ainsi que 350 soldats supplémentaires pour s’occuper de l’entretien et du fonctionnement de ces appareils.

Les relations entre le Mali et l’Allemagne, qui datent des premières heures de l’indépendance de  notre pays, sont au beau fixe.

De 2013 à 2018, les engagements pris dans le cadre de la coopération technique et financière gouvernementale, mais aussi par les ONG, sont estimés à un peu plus de 163 milliards de Fcfa.

La coopération germano-malienne a d’abord mis l’accent sur le désenclavement du territoire, puis elle s’est investie dans les secteurs productifs, sociaux et environnementaux. A cela s’ajoute le secteur de la gouvernance avec le soutien à la décentralisation ainsi qu’à la gestion des finances publiques.

 

Abdourhamane TOURE

AMAP-Gao

Partager cet article ! :

Laisser une réponse